Métier d’étudiant : auto-observation 3

Le métier d’étudiant regroupe beaucoup de domaines, il faut être polyvalent. Savoir organiser son temps, savoir s’investir dans ses cours pour réussir sans délaisser sa vie sociale mais aussi jongler avec son job étudiant à côté. Il faut savoir s’organiser et organiser l’ordre de priorité des actions, si on ne veut pas que nos études ni notre vie sociale n’en souffrent, alors bien souvent c’est notre santé que l’on doit sacrifier. Il faut être chercheur, inventeur, médiateur, rédacteur etc.

Quelques contributions laissées sur les commentaires

Le métier d’étudiant c’est devoir travailler en dehors des heures prévues et devoir poster des commentaires sur ce qu’est le métier d’étudiant sur Hypotheses.

Angela

Être étudiant c’est s’entêter à prévoir une sortie entre amis et des révisions le même jour alors qu’on a plus l’énergie de faire les deux. 

Léa

Être étudiant, c’est attendre 25 minutes que le seul micro-ondes de la fac soit libre, ne pas avoir de place pour déjeuner, finir dans les escaliers, et n’avoir plus que 10 minutes pour manger, faire pipi et fumer une clope !

Estelle

Être étudiant, c’est s’inscrire au Buddy System de l’université pour pouvoir rencontrer avec des étudiants étrangers et créer un échange, les étudiants de Paris montrent la ville et le système étudiant parisien aux étudiants étrangers, qui eux, parlent avec les étudiants parisiens en anglais ou autre pour que ces derniers puissent pratiquer la langue voulue. Mais ce n’est pas toujours réussi et même si on s’inscrit en voulant pratiquer le chinois ou l’allemand, on peut tomber sur une étudiante hongroise… L’important reste l’aide que l’on pourra lui apporter !

Angela

Être étudiant, c’est devoir gérer les cours, le travail à effectuer à côté, ainsi que de devoir gérer sa nouvelle vie d’adulte; changement de ville et donc adaptation à un nouvel environnement, gestion d’un budget serré parce qu’on ne reçoit pas encore les allocations pour l’aide au logement, et c’est donc se priver de certains besoins naturels et primaires. C’est devoir gérer différents stress sans inquiéter ses parents, ses amis, ses camarades. Être étudiant, c’est basculer entre l’adolescence et la vie d’adulte, sans jamais être dans une seule case stable.

Charlotte

Etre étudiant c’est prévoir des plannings de travail très détaillés pour au final finir sur Netflix et se rendre compte à 22h qu’on a fait aucune des tâches prévues dans le planning.

Léa

Le métier de l’étudiant est de savoir comment organiser son travail d’étude, ou au moins de savoir quels sont les devoirs à faire pour chaque cours.

Shiyun

Un métier d’étudiants c’est de savoir bien gérer sa vie avant de commencer à travailler. Après une journée de cours qui commence de 8h et qui se termine à 19h, il fait encore rentrer chez soi,faire des courses, faire la cuisine,dîner, répondre aux mails/massage reçus pendant la journée(par exemple les courriels liés à la demande d’un titre de séjour pour les étudiants étrangers)…Et puis enfin, commence à écrire le devoir que j’ai du déjà fait il y a deux semaine à 23h30.

Shiyun

Être étudiant, c’est de se lever très tôt le matin, et prendre les transports durant les heures de pointe ( 9h ou 17h ) pendant une heure. Se plaindre de la fatigue en journée, et déborder d’énergie le soir à 2h du matin.

Louise Caroline

Être étudiant, c’est savoir organiser son temps entre les activités intra-scolaires, extra-scolaires, les devoirs, le travail, et de s’occuper de son chat qui manque d’affection ( parce que son propriétaire est tout le temps occupé à aller à l’université pour apprendre autant de connaissances que les variétés de  » fruits  » ).

Louise Caroline

Semaine 2 : Un métier qui permet la mutation

Un bon point du métier d’étudiant, c’est le fait de pouvoir voyager dans le cadre de ses études, se faire muter en quelque sorte. Des possibilités d’étudier à l’étranger sont offertes aux étudiants du monde entier. Cette expérience est indescriptible et les enseignants et le personnel administratif de l’université sont des éléments clés dans l’intégration des étudiants.

Etre étudiant, c’est toujours espérer savoir s’organiser

Etre étudiant, c’est n’avoir qu’un jour de libre dans la semaine à cause du travail. Se dire “ce jour-là, je serais productive..” et puis se réveiller à 15h à cause de la fatigue de la semaine, avec plein d’appels manqués, parce que entre vie sociale, travail et études, il faut être sacrément doué en organisation. Et puis faire son travail à 1h du matin, en se sentant un peu coupable, et sans être sûre qu’on a publié son article au bon endroit.