Métier d’étudiant (vs un autre métier)

Je réalise que dans le métier d’étudiant, par rapport à mon deuxième métier de salarié, c’est qu’il n’est pas possible de demander un “droit à la déconnexion”, à qui que ce soit, et encore moins à moi-même … Et en plus, je ne suis pas payée (du moins à la fin du mois).

Métier d’étudiant

Le métier étudiant consiste à rassembler les outils que les enseignants nous mettent entre les mains pour produire des choses fragmentaires au début, puis au fur à mesure trouver des liens entre les savoirs et mieux les exploiter. C’est aussi comprendre la progression de son propre apprentissage.

Métier d’étudiant – retour de vacances

Grande victoire ! je crois que je suis redevenue vraiment étudiante, car j’ai retrouvé le bon vieux sentiment de culpabilité de n’avoir pas fait tout ce que j’ai prévu de faire pendant les vacances “pour m’avancer”. Se dire : demain c’est la rentrée, vite vite il faut s’y remettre. Où en était-on avant les vacances ? Mais je ne sais plus rien ! Oh la la ce DM à fournir, je n’avais pas vu la date. Panique à bord. En plus du blues du dimanche, du blues du confinement, le retour des obligations. Allez, bonnes résolutions : on n’allume plus Netflix, on se couche tôt, on se lève à une heure raisonnable, prévoir le temps de connexion à l’avance, car mon anti-virus n’aime pas zoom, il tourne pendant 10 minutes avant de m’autoriser à connecter, il n’y a pas le métro à prendre, mais prévoir quand même un thermos de café, trouver les écouteurs, dire à la maisonnée “faites comme si je n’étais pas là”, j’étudie …

Thuy-Nga LE – 4 octobre 2020

Un jour de cette semaine, alors que je me postais devant l’ascenseur du bâtiment principal de l’Université, pour tenter de m’échapper à la montée des 3 escaliers qui menaient à la salle des cours quand un agent de sécurité m’interpella : “vous n’avez pas le droit de prendre l’ascenseur”. Je lui réponds : “mais j’ai 60 ans et je suis asthmatique !” L’agent de sécurité me répond : “mais vous êtes étudiante ou non ? Si vous l’êtes vous n’avez pas le droit de prendre l’ascenseur. Tout le monde pourrait invoquer les mêmes raisons que vous pour prendre l’ascenseur !”. Je réalisais juste à cet instant précis qu’effectivement, je dois assumer mon statut d’étudiante, et je répondis à l’agent : “mais oui, vous avez tout à fait raison, je suis désolée”, puis je montais les escaliers, avec entrain, comme si le chiffre de 60 ne me collait plus à la peau.

Thuy-Nga LE – métier d’étudiant semaine 2

Etudiante, salariée, future retraitée, c’est beaucoup d’un coup pour une seule femme, mais je continue à croire au projet de la “formation tout au long de la vie”. Est-ce que dans mon cas, le “métier d’étudiant” est le même que celui que j’avais à 25 ans ? Il s’agit malgré tout d’organiser mon emploi du temps, organiser mes journées en sorte que le temps consacré aux études soit utilisé de manière optimale. Je dois aussi préciser, pour moi-même mais aussi pour l’institution universitaire, l’objet de mes études, mes objectifs. J’ai aussi une obligation de résultats : passer des examens, obtenir un diplôme.

Thuy-Nga LE, métier d’étudiant, semaine 3

Je devrais dire : étudiante, année du CoVid-19, jour J du couvre-feu (je n’en ai pas connu depuis mes 15 ans à Saigon …). Les cours par zoom, les échanges d’info avec le groupe via Facebook, What’sApp, le moodle, moi qui viens du 20e siècle, même dans les pires fictions (on dit “dystopie” maintenant …) on ne pouvait imaginer ce qu’un étudiant peut vivre aujourd’hui. Mais peut être que le métier d’étudiant d’aujourd’hui est vraiment organisé comme ça ? En même temps j’ai l’impression que toutes ces nouvelles technologies me font gagner beaucoup de temps. Et ne pas se fatiguer dans les transports, c’est peut être bien aussi ? Allez, il faut positiver !