Métier d’étudiant (vs un autre métier)

Je réalise que dans le métier d’étudiant, par rapport à mon deuxième métier de salarié, c’est qu’il n’est pas possible de demander un “droit à la déconnexion”, à qui que ce soit, et encore moins à moi-même … Et en plus, je ne suis pas payée (du moins à la fin du mois).


38 réflexions sur « Métier d’étudiant (vs un autre métier) »

  1. Le métier d’étudiant est paraxodal. C’est à la fois épuisant et déprimant, mais aussi enrichissant et fascinant.

  2. Semaine 10

    Être étudiant, c’est jouer à son téléphone en cours pendant 30 minutes puis rattraper le cours pendant 2 heures à la maison.

  3. Semaine 9

    Être étudiant, c’est ne pas voir le temps passé aussi vite depuis la rentrée de septembre et stresser pour les partiels de fin de semestre qui arrivent à grand pas sans qu’on les voit venir.

  4. Semaine 10: être étudiant, c’est apprendre et réviser, parfois en urgence, pour les examens de fin de semestre.

  5. Semaine 9: être étudiant, c’est s’organiser des marathons de séries ou de films rien que pour le plaisir, parce que, pourquoi pas?

  6. Semaine 8: être étudiant, c’est sortir avec ses amis, rire ensemble, proposer des activités, et partager de bons moments ensemble.

  7. Etre étudiant c’est se réveiller en sursaut la nuit en pensant qu’on a oublié de rendre un devoir.

  8. Semaine 7:
    Etre étudiant, c’est avoir cette soif de savoir, c’est vouloir être comme une éponge, et absorber toutes les connaissances d’un domaine qui nous intéresse.

  9. Semaine 6:
    Etre étudiant, c’est traverser des crises existentielles aux moments les moins attendus, et se dire qu’il faut rester motivé et concentré pour plus tard pouvoir vivre une bonne vie, dans le confort et la paix. Mais est-ce nécessaire de se torturer pendant plusieurs années afin d’atteindre un objectif que nous ne sommes même pas sûrs de vouloir atteindre réellement?

  10. Semaine 5:
    Etre étudiant, c’est se demander si on est au bon endroit au bon moment; ne devrais-je pas être en train de profiter de ma jeunesse, de ma vie, et de la beauté du monde au lieu de rester cloîtrée à la fac ou à la maison, uniquement pour répondre à la demande et aux règles dictées par la société?

  11. Etre étudiant, c’est bien mémoriser toutes les dates pour remettre les devoirs différents et faire un plan pour tout organiser.

  12. Etre étudiant, c’est ne pas gaspiller le temps surtout quand on n’a que deux jours de cours (lundi et mardi), entre les vacances de Toussaint et l’armistice du 11 novembre. Ne jamais rester chez soi sans rien faire.

  13. Etre étudiant c’est pouvoir bénéficier des réductions étudiantes en espérant que ça compense la complexité du statut

  14. être étudiant c’est hésiter entre son bien être mental et l’obsession de la réussite par validation d’autrui

  15. Semaine 8 :

    Être étudiant, c’est être très content au début des vacances et déprimer à la fin des vacances.

  16. Semaine 7 :

    Être étudiant, c’est profiter de la jeunesse avant d’entrer dans le monde adulte ( responsabilité, travail, famille, … ).

  17. Semaine 6

    Être étudiant, c’est respecter les restrictions sanitaires à l’école, porter son masque, garder une distance,… tant que l’épidémie n’est pas finie.

  18. Semaine 5

    Être étudiant, c’est passer 1 mois à préparer un exposé, en s’entraînant pendant des heures à l’oral, et le jour J, parler seulement pendant 10 minutes.

  19. Etre étudiante, c’est chercher des vidéos sur YouTube pour trouver des idées pour une présentation, mais finir par s’asseoir devant l’ordinateur pendant deux heures en regardant des talk-show et oublier tout ce que l’on doit faire.

  20. Etre étudiante, c’est renoncer à son petit-déjeuner pour dormir quelques minutes de plus, rencontrer une panne de métro ou être poussée dans le métro par la foule, se tromper de salle de classe et se retrouver face à une salle pleine de visages inconnus, commencer les cours de la journée dans un état d’épuisement…

  21. Semaine 4 :

    Être étudiant, c’est s’autoriser un petit moment de plaisir le soir après les révisions en regardant une série coréenne ” Squid Game ”, se promettre de ne regarder que 2 épisodes, pour qu’au final, finir la série entière en une nuit et faire nuit blanche, tandis qu’on doit se réveiller à 7h pour aller à l’université le lendemain.

  22. Semaine 3 :

    Être étudiant, c’est profiter de la jeunesse, du temps libre, se faire beaucoup d’amis, grandir dans un environnement entouré, puis de s’ouvrir nous même un chemin vers l’avenir que nous avions choisi.

  23. Semaine 4
    être étudiante, c’est s’épanouir dans son travail, et parfois se surmener par manque d’organisation. Mais au final, ça en vaut le coup, alors on relativise vite et on change ses mauvaises habitudes.

  24. Semaine 3
    être étudiante, c’est porter plusieurs casquettes en même temps: celle d’élève, celle d’auto-entrepreneur, d’amie, de fille ou petite-fille et tant d’autres encore. C’est aussi vouloir gérer tous ses problèmes sans que ses parents le sachent pour ne pas les inquiéter.

  25. Semaine 2:
    Être étudiante, c’est profiter de son temps libre, déambuler dans les librairies, aller à des expositions, voir ses amis, apprendre des autres et aussi réaliser que certaines choses ne vont pas toujours dans le sens qu’on espérait qu’elles prendraient.

  26. Etre étudiant c’est devoir faire un choix sur les disciplines à étudier, y mettre tout son temps, pour tout de même se demander à la fin, si on a choisi le bon parcours. L’herbe semble toujours plus verte dans toutes les autres filières.

  27. Etre étudiant c’est passer plus de temps à faire des choix de lecture dans les bibliographies des cours que de temps à lire l’article en question.

  28. Être étudiant, c’est savoir organiser son temps entre les activités intra-scolaires, extra-scolaires, les devoirs, le travail, et de s’occuper de son chat qui manque d’affection ( parce que son propriétaire est tout le temps occupé à aller à l’université pour apprendre autant de connaissances que les variétés de ” fruits ” ).

  29. Être étudiant, c’est de se lever très tôt le matin, et prendre les transports durant les heures de pointe ( 9h ou 17h ) pendant une heure. Se plaindre de la fatigue en journée, et déborder d’énergie le soir à 2h du matin.

  30. Le métier de l’étudiant est de savoir comment organiser son travail d’étude, ou au moins de savoir quels sont les devoirs à faire pour chaque cours.

  31. Etre étudiant c’est prévoir des plannings de travail très détaillés pour au final finir sur Netflix et se rendre compte à 22h qu’on a fait aucune des tâches prévues dans le planning.

  32. Être étudiant, c’est devoir gérer les cours, le travail à effectuer à côté, ainsi que de devoir gérer sa nouvelle vie d’adulte; changement de ville et donc adaptation à un nouvel environnement, gestion d’un budget serré parce qu’on ne reçoit pas encore les allocations pour l’aide au logement, et c’est donc se priver de certains besoins naturels et primaires. C’est devoir gérer différents stress sans inquiéter ses parents, ses amis, ses camarades. Être étudiant, c’est basculer entre l’adolescence et la vie d’adulte, sans jamais être dans une seule case stable.

  33. Être étudiant, c’est s’inscrire au Buddy System de l’université pour pouvoir rencontrer avec des étudiants étrangers et créer un échange, les étudiants de Paris montrent la ville et le système étudiant parisien aux étudiants étrangers, qui eux, parlent avec les étudiants parisiens en anglais ou autre pour que ces derniers puissent pratiquer la langue voulue. Mais ce n’est pas toujours réussi et même si on s’inscrit en voulant pratiquer le chinois ou l’allemand, on peut tomber sur une étudiante hongroise… L’important reste l’aide que l’on pourra lui apporter !

  34. Être étudiant, c’est attendre 25 minutes que le seul micro-ondes de la fac soit libre, ne pas avoir de place pour déjeuner, finir dans les escaliers, et n’avoir plus que 10 minutes pour manger, faire pipi et fumer une clope !

  35. Être étudiant c’est s’entêter à prévoir une sortie entre amis et des révisions le même jour alors qu’on a plus l’énergie de faire les deux. 🙁

  36. Le métier d’étudiant c’est devoir travailler en dehors des heures prévues et devoir poster des commentaires sur ce qu’est le métier d’étudiant sur Hypotheses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.