Auto observation du métier d’étudiant

Cette semaine j’ai appris du métier d’étudiant que parfois même si on pose des questions aux professeurs on arrive toujours pas à comprendre un devoir qui vaut un pourcentage très élevé. Il faut donc savoir appréhender l’échec et le laisser arriver mais toujours en se rappelant que ce n’est pas une fin en soit.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.